Réalisations

Street dance : Des Foundations à la scène (2020)

Description du projet

En partenariat avec le diffuseur en danse contemporaine Danse Danse, FILIGRANE ARCHIVES signe une deuxième collaboration pour leur programmation en webdiffusion, cette fois-ci autour de l'oeuvre Ce que le jour doit à la nuit du chorégraphe Hervé Koubi. Un spectacle magnétique dont la force, la virtuosité et la sensualité captivent et emportent loin, très loin… Dans une chorégraphie de haute voltige, 12 danseurs algériens et burkinabé aux capacités époustouflantes, s’élancent, sautent, volent, virevoltent sur des musiques sacrées d’Orient et d’Occident. Alors que les danseurs entrelacent des mouvements de hip hop, de capoeïra, de danse africaine et contemporaine sur une trame sonore qui met en écho le joueur de oud Hamza El Din, Jean-Sébastien Bach et la musique soufie, se crée un monde unique, où l’Orient et l’Occident ne font qu’un.

En première partie :
Une entrevue avec le chorégraphe Hervé Koubi et les danseurs Fayçal Hamlat et Issa Sanou, qui nous parlent de leur expérience de cette création. Une production de FILIGRANE ARCHIVES, d'une durée de 8 minutes

En deuxième partie :
Une capsule documentaire donne la parole à des chorégraphes du Québec ayant porté sur les scènes contemporaines des styles issus du street dance, dans des approches pures, hybrides ou métissés. Une production de FILIGRANE ARCHIVES, d'une durée de 15 minutes
 

Description du projet

Les 8 chorégraphes du documentaire

Les 8 chorégraphes du documentaire

De gauche à droite, de haut en bas :
Handy "Monsta Pop" Yacinthe (Portrait © Clément Dietz)
Victor Quijada (Portrait © Isabel Rancier)
Alexandra ‘Spicey’ Landé (Portrait © Shaleen Ladha)
Vladimir “7Starr” Laurore (Portrait © PeeZee)
Axelle “Ebony” Munezero (Portrait © Anthony Ferla)
Yvon Soglo alias Crazy Smooth (Portrait © Becki Peckham)
Ismaël Mouaraki (Portrait © Philippe Provencher)
Sovann Rochon-Prom Tep alias Promo (Portrait © Christian Moreau) 
*tous les portraits ont été édités par Claudia Chan Tak


Critiques et mentions

Ce que la nuit doit au jour raconte donc la joie universelle de danser, la dépense périlleuse, la puissance des hommes, ce qui les domine dans leurs pliés et de ce qui les fait rêver dans les tours sur soi. [...] Toutefois, ce monde est sans femme, ce que je n’ai pas pu occulter : la mixité de genre est oubliée ou mise entre parenthèses, en suspens, absence qui ne trouve pas de résolution dans l’entrevue accordée en introduction par le chorégraphe et les danseurs Fayçal Hamlat et Issa Sanou, qui nous parlent de cette création (8 minutes). Heureusement, une riche capsule documentaire donne en conclusion la parole à des chorégraphes ayant porté sur les scènes contemporaines des styles issus du street dance, dans des approches pures, hybrides ou métissées. Avec les témoignages de Handy « MonstaPop » Yacinthe, Alexandra « Spicey » Landé, Vladimir « 7Starr » Laurore, Ismaël Mouaraki, Axelle « Ebony » Munezero, Victor Quijada, Sovann Rochon-Prom Tep et Yvon Soglo alias  Crazy Smooth, l’impression d’un monde clos du street dance entre hommes disparaît. (15 minutes).

- Guylaine Massoutre, Magazine Spirale (5 décembre 2020)


Le tout se termine par la rencontre de différents artistes du monde de la danse urbaine. Un tour d'horizon fort intéressant de nombreux artisans de la scène montréalaise dont plusieurs sont dans ma mire de spectateur.

- Robert St-Amour, Sur les pas du spectateur (10 décembre 2020)


Remerciements

FILIGRANE ARCHIVES tient à remercier chaleureusement les chorégraphes, les membres de leur compagnie et leurs collaborateurs qui nous ont généreusement donné accès à leurs archives vidéos et photos pour ce projet.


Équipe de production FILIGRANE ARCHIVES

Réalisation et recherche Valérie Lessard
Assistante à la recherche et aux communications Claudia Chan Tak
Équipe de tournage Simon Côté-Lapointe, Gennaro De Pasquale et Martin Gauthier
Montage Martin Gauthier
Assistance au montage, intégration et sous-titrage Gennaro De Pasquale

Photographie de couverture © tiré du film Street Dance, des Foundations à la scène
Photographie accompagnant la description du projet © Didier Philispart
Photographie accompagnant les crédits © Nathalie Sternalski

 

Équipe de production FILIGRANE ARCHIVES